+

C’est sympa de mettre des cheminements piétons partout, encore faut-il savoir les gérer. Avec de plus en plus de piétons, associé au principe de base que les gens ne supportent plus rien, les trottoirs deviennent des lieux de conflit d’usages. Et quand les vieux s’y mettent, le concept de slow city prend alors tout son sens, mais avec un peu de Jacques Donzelot et des caniches en plus :

+

 

+

Dans la même logique, on peut aller voir sur transit city.

Facebooktwitterpinterestlinkedin