Bon, avec le réchauffement climatique, la pression démographique et notre capacité à tout niquer, on va peut-être tous crever en 2050. Et si on ne meurt pas tous (et ce serait bien), notre environnement risque de changer radicalement (niveau de l’eau, accueil de réfugiés climatiques, disparition des japonais dans leur propre trou du cul).

Lors de la conférence de Julianne à l’Ecole Boulle en novembre 2018, elle a proposé aux étudiants présents un grand exercice de cartographie collaborative sur le thème : Paris, 2050, il fait chaud, le niveau de la Seine monte ! Chaque étudiant avait un arrondissement à imaginer en 2050 et on avait plus qu’à faire une carte avec tous les éléments. Paris, en 2050, ça pourrait être ça !

 

Paris deviendra la capitale mondiale de l’oubli.

Les Toulousains et les Clermontois arriveront en force (et ça n’a aucun sens…)

Tous les monuments touristiques seront déplacés dans le 17e arrondissement.

Le 16e sera encore plus chiant !

Le 15e aussi…

La place de la Nation accueillera le gouvernement participatif des gilets jaunes.

On pourra noyer son chagrin dignement dans le 8e.

Les fans d’animaux seront heureux !

Voilà…

Merci aux étudiants de l’Ecole Boulle pour toutes leurs idées et leurs dessins !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin

8 Commentaires

  1. dubois
    25 janvier 2019

    Ouah, c’est vraiment nul à chier!

  2. Christophe
    17 février 2019

    C’est vraiment mauvais. De la vulgarité, des fautes d’orthographe, et de l’idéologie de comptoir…

  3. John
    17 février 2019

    Jamais inutile de faire de la prospective mais là, franchement, c’est très mauvais… Faire des graffitis sur une feuille de papier sans aucune réflexion solide aboutit à un résultat absurde et décrédibilise l’initiative

  4. Pat
    17 février 2019

    Médiocre à tous niveaux, l’ecole Boulle baisse dans mon estime. Il y a des projets mal aboutis dans toute école, mais de là à les mettre en avant et à s’en gargariser…

  5. Lucille
    17 février 2019

    L’ecole a-t-elle été facturée pour ce ´workshop’ ? Si oui, on touche le fond !!!

  6. Pedro
    17 février 2019

    Nous sommes en 2050, cette carte d’anticip A fait date, l’agence Deux degrés à marqué les esprits par sa capacité à conceptualiser la ville. ! Non je deconne, des Mars 2019, dans les poubelles de l’histOire ?

  7. Lopez 63
    17 février 2019

    Non ??? L’ecole Boulle ?? SEGPA ou MJC ! En tous cas ils ont bien enfilé les perles !!!

  8. guizmoz
    18 février 2019

    Nullité affligeante. On croit toucher le fond, mais non, certains creusent encore.

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.