Les gothiques servent peut-être à quelque chose.

Si on prend la peine de s’intéresser à leur « culture », on s’aperçoit qu’ils offrent des pistes intéressantes pour l’aménagement urbain. Et pour commencer il faut répondre à ces questions :

C’est quoi un gothique et quelles sont ses intéractions avec l’espace urbain ?

Piste n°1 : les cimetières

Dans des villes de plus en plus denses, les gothiques nous montrent la voie vers une prise en compte des cimetières comme espace public central. Avec un aménagement paysager minimum, les gens y trouveront un lieu calme, avec de l’espace, de la verdure, une collection de fleurs évolutive dans le temps et, contrairement à un parc, les enfants vous feront pas chier avec leur ballon.

Piste n°2 : l’urbanisme souterrain  #quelques références#

S’il n’y a plus de voitures en ville dans les prochaines années, que va t-on faire de tous les parkings souterrains ? Et bien on y mettra des gothiques. Logés sous la terre, ils seront heureux car géographiquement plus près de l’Enfer, ils ne seront pas en contact avec la lumière, les arbres, etc.

Une ville souterraine, c’est de la densité et de sérieuses économies énergétiques pour le chauffage.

Le gothique est peut-être une solution pour la ville dense de demain, ce qui n’est pas du tout le cas des émos. Ceux-là mettent des immeubles partout, des néons sous les bagnoles, sans parler de la pluie qui s’arrête jamais.


Jena Lee – J’aimerais Tellement
envoyé par jena-lee. –

 

Facebooktwitterpinterestlinkedin

1 Commentaire

  1. Jet'enmerde
    3 février 2016

    Trouve des argument avant de juger les gens. ( non je suis pas gothique j’en connais est il n’on pas du tous c’est idée la.)

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.