Selon une enquête IFOP en 2010, 77% des internautes déclarent être membre d’au moins un des réseaux sociaux existant testés (facebook, copains d’avant, twitter…), plus de 2 millions de français ont un profil professionnel sur Viadeo…Tout le monde est de plus en plus identifié, marketé, c’est la montée du personal branding où l’art de gérer et faire vivre sa marque personnelle dans la vie réelle et sur le web (ici, un site de personal branding qui exprime bien le concept : de manager à manager-star). Les gens deviennent des marques, identifiées, standardisées.

Pour simplifier, en observant les réseaux sociaux, on peut estimer que les gens se classent suivant 4 catégories

Les profils des personnes sont policés, seuls les losers courent un risque (moqueries…). Le problème aujourd’hui est qu’avec la généralisation des smartphones, le développement de la réalité augmentée, on pourra vous reconnaître dans la rue et alors tout le monde saura que vous avez une petite bite ou que vous n’avez pas rempli vos objectifs commerciaux en 2010…

Bref,  les losers de la e-réputation ne pourront plus passer inaperçus en ville; il faudra inventer un espace où les smartphones, le wifi et la 3G ne marchent pas pour éviter de se faire reconnaître. Il faudra aussi éviter les lieux avec trop de visibilité.

La ville se transformera. Aujourd’hui, tout le monde est visible : les gens cools, les losers. Demain, les losers tenteront de disparaître de l’espace public tout en continuant à vivre normalement, ils circuleront dans des tunnels à losers :

 

La ville de demain ressemblera à ça :

 

 

Si vous ne savez pas à quoi ressemble un loser, regardez ça.

Facebooktwitterpinterestlinkedin

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.