+

Il y a de moins en moins d’argent et de moins en moins de place disponible pour aménager les villes. Une des pistes intéressantes est le chrono-aménagement et la mutualisation d’un lieu pour différents usages selon les heures de la journée. Cette mutualisation ouvre des perspectives d’évolution sur la configuration de certains espaces urbains. Un exemple avec les abris bus :

+

+

Cela demandera un peu d’ouverture d’esprit et quelques efforts dans la gestion des conflits d’usage mais dorénavant, les passagers pourront tranquillement attendre le bus sans craindre la pluie et le froid et quelques caravanes disgracieuses disparaîtront de nos rues.

Bizarrement, le pays qui semble le plus en avance sur ce type d’abris bus est Dubaï (il reste un travail à faire sur la forme du banc / lit)

+

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin