Ah 2012… les temps sont durs.

Vous n’avez pas les moyens de vous offrir une voiture, vous faites attention à vos factures de chauffage car le budget est serré, vous bénéficiez de la solidarité nationale en touchant le RSA… Arrêtez d’être pauvres, devenez écolos! Autrement dit, vous participez à la promotion des transports alternatifs,  des modes de vies solidaires et vous optimisez les besoins en énergie.

En tant que nouveaux écolos, vous avez le droit à votre écoquartier. Pas ceux de centre-ville qui ne sont pas dans vos moyens, non, mais les versions discount : les écoquartiers!

Le principe est simple, pour rentrer dans les critères nationaux des écoquartiers :

…il suffit d’installer son écoquartier dans un espace qui contient déjà un certain nombre des ressources nécessaires. Par exemple à Nancy, ils ont installé l’écoquartier dans une forêt qui fournit à moindre frais le cadre paysager. Pas besoin de dépenser de l’argent pour planter des arbres, ils sont déjà là.

Modestes écolos,  villes moyennes sans moyens, vous aussi goûtez aux joies de l’éco-quartier, votre quartier écologique discount!

écoquartier logo

Print - copie

ingrédients-éco-quartier-950x617Vous recevrez probablement des livres sur la sobriété urbanistique à Noël 2012.

3 Commentaires

  1. couloudou Françoise
    23 juillet 2013

    Cette description est décapante! et criante de réalisme
    FC

  2. couloudou Françoise
    23 juillet 2013

    Cette description est décapante! et criante de réalisme
    FC

    Ginko écoquartier dont Bordeaux se glorifie correspond tout à fait à ces critères et sa situation « officielle » le situant sur une « ancienne friche » était en réalité un espace NATUREL boisé!

  3. Écologiquement votre
    24 juillet 2013

    Avez vous déjà mis les pieds dans cet « espace naturel boisé »??

    Moi oui: un terrain a l’abandon sur lequel poussait certes quelques arbres mais aussi les junkies, les prostituées, les types louches cachés dans les fourrés, les détritus en tout genre (entre autres pneus, lave vaisselles, sacs plastiques,etc.) et les caddies abandonés

Laisser un commentaire