deux degrés, c’est tout d’abord un labo débridé sur les évolutions des modes de vie et des territoires. Pas de censure, du second degrés, pour le meilleur et pour le pire. Mais au final, on ne tire toujours quelque chose d’intéressant et des fois, on a raison avant les autres.